15 Janvier 2020: l’ambassadeur de l’Union européenne en Somalie, Nicolas Berlanga, a fermement exprimé son opposition à la peine de mort après que la police a exécuté six détenus dans la prison de Mandera près de Berbera le 15 janvier 2020 matin. « L’UE a une position ferme et fondée sur des principes contre la peine de mort en toutes circonstances et dans tous les cas », a déclaré l’ambassadeur de l’UE dans un tweet publié sur son compte Twitter officiel. S’exprimant également sur les défis auxquels le gouvernement du Somaliland est actuellement confronté, l’Ambassadeur a souligné les obstacles importants à surmonter avant les prochaines élections.

L’UE fournit des millions d’euros d’aide au gouvernement du Somaliland, en payant les salaires des policiers et des gardiens en plus de la gestion partielle des principales prisons de Hargeisa et de Mandera. Cette déclaration est intervenue après l’exécution de six détenus dans la prison de Mandera près de la ville portuaire de Berbera après qu’un tribunal les a condamnés à mort. Des sources affirment que les responsables de l’UE à Hargeisa n’étaient pas au courant de cette décision après plusieurs fois qu’ils se sont fermement opposés à l’exécution de détenus condamnés à mort par des tribunaux dans l’État séparatiste du Somaliland.
(Source: Somali Guardian, 15/01/2020)